Histoire de l’unité

1980, création de l’unité

Février 1980, Paul Lemaire et Christian Fillieux décident de créer des scouts à Petigny.
C’est ainsi que commence l’histoire de notre superbe unité ! La section des louveteaux, âgées de 6 à 12 ans, mixte, voit le jour.

Les premiers chefs sont pour la plupart Petignolais :
Chef d’unité : Paul Lemaire ; Chef de meute (Akéla) : Christian Fillieux, assistants : Joël Jonveau, Marie-Lise Lenoir, Muriel Poucet, Véronique Stilmant, Geneviève Vandenbrande, Philippe Fleury, Katia Cabooter, Thierry Devillers, Anne-Françoise Devillers, Nancy Francotte et Michèle Fleury.
Le premier camp se déroule à Castillon-Mertenne, ce sont les parents Canvat, Devillers et Groux qui tiennent l’intendance.

Les louveteaux sont répartis en sizaine, ils vivent pleinement avec les autres. La meute offre à l’enfant un espace pour expérimenter les composantes de la vie sociale.
Le louvetau porte un pull vert.
La devise de la section est : « de notre mieux »

1981, création des éclaireurs

En septembre 1980, un staff scout-éclaireur se crée : Marc Devillers est les chef de troupe et Fabienne Migeotte est assistante.

Mais c’est en septembre 1981 que les éclaireurs (mixtes) démarrent réellement. Vincent Vagman rejoint le staff à ce moment.
En juillet 1982, le premier camp des scouts se déroule à Senzeilles, les louveteaux étant à Falemprise.

Les éclaireurs construisent avec les autres. Ils vivent en patrouille, ils participent à la construction collective de projets, dans un esprit de complémentarité et de solidarité.
Ils portent une chemise bleue.
Leur devise est : « toujours prêts ».

1982, création des pionniers

Les scouts âgés de 15 ans quittent les éclaireurs pour créer le poste pionnier (mixte, de 16 à 18 ans), en septembre 1982. C’est Vincent Vagman qui en est le chef. Les pionniers quittent Petigny pour être rattachés à Nismes durant quelques années.

Les pionniers s’engagent davantage dans les projets, en les mettant eux-mêmes sur pied. Ils se découvrent citoyens du monde et essayent d’y prendre place en mettant leurs compétences au service des autres. Ils ont également la possibilité de se former en vue d’être animateurs.
Leur chemise est rouge.
Leur devise est « toujours plus loin, toujours plus haut ».

1990, ouverture vers l’Est

En 1990, l’unité fête ses dix ans et un grand projet est mis sur pied : rencontrer des scouts des pays de l’Est, que nous découvrons suite à la chute récente du mur de Berlin.
Les scouts polonais nous accueillent à Suwalki (frontière russe, à 2000 km), avec nos cadeaux : 100 000 francs et deux camionnettes de nourriture et de vêtements.

1990, création des baladins

Septembre 1990 voit la création de la section des baladins : garçons et filles de 6 à 8 ans. Les louveteaux passent alors de 8 à 12 ans. Le premier staff baladin est composé de : chef : Sabine Lapôtre, assistants : Dimitri Jacquet, Catherine Delobbe, Catherine Hubert, Sandra Robert.

Le baladin poursuit sa première étape du parcours scout et doit prendre confiance par rapport au monde qui l’entoure, mais aussi par rapport à ses compagnons. Il découvre qu’il n’est pas seul au monde !

Le baladin est habillé de bleu marine.
Sa devise est « main dans la main »

1992, première fête des Scoubalous

Le jeudi de l’Ascension 1992, André Bayot, chef d’unité, décide avec ses adjoints (Jean-Paul Levant, Bernard Limbourg et Marc Devillers), avec l’accord du conseil d’unité, de revenir à Petigny pour la traditionnelle fête d’unité. La première fête des Scoubalous est née (SCOUts-BALadins-LOUveteaux). Elle consiste en une fête dans le village, alliant esprit scout et ouverture au grand public.

Septembre 1992, le clan des Anciens

En 12 ans, que de chemin parcouru ! Une section réunissant les anciens animateurs de l’unité est créée, à l’initiative d’André Bayot.
Ils portent un foulard gris bordé des couleurs nationales.
Mais à leur âge, ils n’ont plus de devise… J

1994 et ses Scout-aînés

Septembre 1994, devant une forte montée de grands scouts âgés de 16 ans, une section pionniers/scouts aînés est créée.
Marc Devillers en est le responsable, avec Michaël Lapôtre et Stéphane Lemaire.

Les PSA poursuivent deux objectifs : se former pour être animateurs dans une section et continuer à vivre le scoutisme pleinement, en étant au service de l’autre.
Ils portent une chemise bleu ciel.

1996, une section d’adultes !

Scout un jour, scout toujours ! En septembre 1996, Jean-Paul Levant crée la Route, composée d’adultes, principalement des parents d’animés. Elle est composée d’adultes de plus de 26 ans. L’unité peut compter sur cette section lors d’animations spéciales. Elle permet aux adultes de vivre aussi des moments scouts.

1997, Subdivision des PSA

Lors des montées 1997, les Pionniers scouts aînés créés en 1994 sont répartis en trois sections distinctes : les pionniers (16-18 ans), avec Michaël Lapôtre ; les aspirants (futurs animateurs en formation), avec Frédérique Lepetit et les JER (Jeunes en Route, 18 à 26 ans), avec Marc Devillers, Jean-Pierre Meyan et Patrick Lemaire.

Les JER continuent leur vie scoute au service de l’autre. Des camps chantiers, des activités spéciales et des festivités dans le village jalonnent leur année scoute.
Ils portent une chemise bleu ciel.

1997, l’ASBL Scoubalou

En 1997, une association sans but lucratif est créée afin de gérer les biens immobiliers de l’unité. Elle a pour président Jean-Paul Levant. Un bail est signé pour l’occupation de l’ancienne salle du patronage, à la rue du Bati, déclarée insalubre en 1996. L’ASBL a pour projet de la restaurer en une salle et des locaux pour les diverses sections de l’unité.

1998, les filles reviennent

Après six années d’absence, une section fille pour les 12 à 16 ans revient à Petigny. Jusque là, un accord tacite avec les guides GCB de Nismes assurait le renvoi de toutes les louvettes âgées de 12 ans chez les Craya.
La nouvelle section des éclaireuses est gérée par Catherine Delobbe, assistée de Nathalie Briquet, Géraldine Veltri, Johanne Lepetit et Ludivine Valentin.

2001, la réunification

En 2001, les sections des éclaireuses et des éclaireurs sont réunies en une seule, qui est mixte. Cette nouvelle section est créée avec un staff composé de Jean-Vincent Biron, Nathalie Briquet, Philippe Dufays et Ludovic Dupuis.