A la poursuite de Kermhulk…

Kermhulk était jadis un crapaud comme les autres mais, à cause des folies d’un Scientifique, il est devenu le crapaud le plus puissant et le plus grand que la Terre n’ait jamais connu. Le Scientifique a donc dû faire appel à une équipe d’élites pour pouvoir capturer l’animal et le mettre hors d’état de nuire !

Qui est Kermhulk ?

Lors de la première veillée du hike, les animés ont découvert l’histoire de ce crapaud au destin pas comme les autres.

Renardeau lançait l’histoire d’un petit crapaud voyageant de mare en mare dans une planète aux trois soleils. Ensuite,1,2,3 Soleil - Veillée du Vendredi baladins, louveteaux et éclaireurs s’en sont donnés à cœur joie pour relater les aventures de l’amphibien. Tantôt il était en compagnie d’une belle gazelle en pleine croisière à travers les mers de Pernellus (le nom de la planète), tantôt il était servi au repas où on l’avait invité. Michaux, l’hôte, avait, ce soir-là, dégusté deux magnifiques cuisses de crapaud, laissant l’animal gisant et délesté de ses jambes. On pensait alors le crapaud terminé et, de ce fait, certains ont privilégié l’histoire de cet homme cruel. Heureusement pour nous et pour ceux qui avaient envie de savoir ce qu’il était advenu de Kermhulk, l’homme Michaux n’eut pas une vie très longue après cet épisode…

On reprit donc la direction du crapaud grâce à notre dernier conteur, Darzee, qui nous révéla que le soir où Kermhulk avait perdu ses deux jambes, il fut recueilli par un humain bon et gentil, un scientifique qui plus est ! Ce dernier passa les jours suivants et les nuits suivantes à confectionner au malheureux crapaud une nouvelle paire de guiboles. Il réussit cet exploit et s’ensuivit une amitié entre les deux êtres. Le Scientifique, lancé dans ces hauts faits, poursuivit et mit au point un sérum. Un sérum capable de décupler les facultés des crapauds ! Ce sérum augmenta sa taille (jusqu’à atteindre une taille humaine), sa palette vocale (il pouvait parler comme vous et moi dorénavant), ses dispositions sociales (pour qu’il puisse apprendre à vivre avec ceux qui l’entouraient).

Mais alors… Tout a dérapé ! Le pouvoir et la puissance sont montés à la tête de Kermhulk et ce dernier est devenu une bête folle et assoiffée de vengeance ! Ni une ni deux, il s’enfuit du laboratoire et partit à la recherche de tous les gens qu’il avait rencontrés dans sa vie, pour les décimer… La belle gazelle, la jument, tous ses petits potes, personne n’échappa à son courroux. Pas même Michaux qui pourtant était déjà mort.

Kermhulk était vert de rage en toutes circonstances et la seule manière de sauver Pernellus d’un génocide était de faire venir l’unité de Petigny, la seule capable d’arrêter ce drame !

Où se trouve Kermhulk ?

Une fois débarquées sur Pernellus, les différentes sections se sont séparées pour sonder et retrouver Kermhulk !

Tout d’abord, les baladins ont appris à utiliser leurs sens pour se familiariser avec cette nouvelle planète. Épreuve après épreuve, ces petits chérubins ont pu découvrir le mot de passe ouvrant la forêt secrète.

Ensuite, les louveteaux, quant à eux, ont appris la géographie de Pernellus et ont dû batailler entre eux et avec les autochtones pour en savoir plus sur ces terres.

Enfin, les éclaireurs ont choisi une approche plus guerrière ! Leur objectif du jour était de retrouver les armes dissimulées à travers le pays pour être en mesure d’affronter Kermhulk. Allant même jusqu’à trouver un contre-sérum, les Éclaireurs (hormis les Pigeons qui se sont perdus, quels couillons !) ont réussi avec brio leur tâche matinale.

Tous ensemble, débusquons ce vilain crapaud !

Après-midi, tout le monde ayant trouvé par un moyen ou un autre la cachette de Kermhulk, il fallut le débusquer et le capturer !

Répartis en 4 équipes de chasseurs, les baladins, les louveteaux et les éclaireurs ont affronté les terribles acolytes du crapaud géant. En effet, ce dernier, en quittant le laboratoire, avait dérobé le reste du sérum créé par le Scientifique pour en injecter de petites doses à ses camarades amphibiens qu’il rencontrait en chemin.

En réussissant à vaincre ces sbires, les chasseurs devaient alors parcourir un labyrinthe sans fin à la recherche de leur butin.Akela expliquant le jeu du Samedi Après-Midi

Seulement, rien n’est jamais simple ! Kermhulk se déplaçait, les murs changeaient de place et les 4 équipes de chasseurs étaient en compétition pour rapporter la proie au gouvernement de Pernellus et être recouverts d’or ! La lutte dura jusqu’à la tombée du jour et, après une attaque décisive, une dernière offensive, un ultime assaut, la première faction de chasseurs et chasseresses (composée du groupe 1 chez les Baladins, des Argentés chez les Louveteaux et des Moules chez les Éclaireurs) cerna Kermhulk !

La nuit tombée, un avantage de poids pour l’affreuse créature !

Bien que la première faction de chasseurs et chasseresses ait trouvé Kermhulk, il fallait encore l’attraper ! Mais la nuit était tombée et cela ne joua pas en la faveur des traqueurs. Ils eurent besoin de l’aide de tout le monde pour capturer l’infâme crapaud qui courait et sautait en tous sens pour leur échapper ! Apéro offert par le CadreGoupil, parti du bon côté, prit finalement le dessus sur la bête, bien aidé, il est vrai, par les dizaines de lutins louveteaux et baladins qui couraient derrière la créature.

 

Tout le monde rentra alors fièrement au campement pour profiter d’un festin de roi en leur honneur (merci le cadre d’ailleurs pour l’apéro !).

Une veillée, une balade en pleine nuit et du rangement !

Pour finir ce magnifique hike, les animés purent découvrir les joies d’une veillée Atelier. Répartis en groupes d’une quinzaine de personnes, ils ont pu jouer à une partie de Loup Garou animée d’une main de maître par Renardeau, Darzee, Sona et Quagga, participer à un atelier musical présenté par Alapi, Chickaree et Agame, explorer le Donjon de Doo-Arann ou affronter la Panique en Cuisine, deux escape game chapeautés par Akela et Monax.

Après cette veillée mouvementée, les plus courageux et les plus courageuses d’entre nous ont regardé un mini-film d’horreur (made in Disney, rien de bien terrible, je vous le promets) avant de se lancer à l’aventure dans la forêt pour une petite balade en groupes dans la nuit noire.

Pour finir ce hike riche en émotions, il nous fallut malheureusement passer par la case Rangement… Mais avec nos 76 compagnons d’aventure, l’affaire fut pliée en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire !

Voici donc le récit de notre premier Hike d’Unité ! 

Rassemblement de fin

En espérant que vous avez apprécié cette petite lecture,

Bonne chasse

Akela (Hugo Brudnicki)

 

 

Vous voulez découvrir l’album photo de notre hike ? Eh bien venez alors ! Suivez ce lien qui vous conduira directement à l’endroit souhaité : Album Photo – Hike d’Unité