Les Louveteaux en février Posté le 28 février, 2021 | Tags: ,

0

Après quelques semaines d’absence, le scoutisme reprend vie à Petigny. Dans ce petit article, nous allons retracer les aventures vécues par nos louveteaux durant le mois de février.

Réunion de reprise (30 janvier)

Oui, je sais ! Le 30 janvier, c’est pas en février mais c’est très proche et y avait que cette réunion en janvier donc on l’a inclus dans l’article de février. Na!

Cette réunion n’était pas prévue au programme mais, d’après certaines sources (une petite blonde à lunettes qui ne mange que des galettes de riz), elle est la meilleure réunion de l’année jusqu’à présent. On ne peut être que d’accord avec cela puisque c’est la dernière réunion que nous avons pu faire avec l’ensemble de la meute !

Sous la pluie, les loups étaient répartis en 3 équipes. Chacune d’elles devait explorer un même labyrinthe pour récupérer le sceptre royal, tout en battant les monstres qui le peuplaient. Ce sceptre assurait la victoire de l’équipe et sa souveraineté sur les autres.

Pour pouvoir avancer dans ce dédale, les équipes avaient des mineurs qui pouvaient donc aller miner à la mine et ainsi rapporter de l’or. Une pièce d’or permettait d’avancer d’une case dans le labyrinthe et c’est ainsi qu’il fallait faire pour parvenir jusqu’au sceptre. Cependant, les groupes pouvaient se mettre des bâtons dans les roues entre eux. En effet, ils pouvaient former des chevaliers et même des magiciens pour attaquer les mineurs et villages ennemis et ainsi bloquer leur production d’or.

Première réunion par bulle de 10 (06 février)

Tout ce qu’on peut dire sur cette première réunion à 10, c’est qu’elle n’était pas vraiment concluante…

L’idée du jeu : chaque groupe de 10 tient un restaurant et des clients veulent se faire livrer leur menu par le plus rapide des restaurants. Les différents ingrédients sont obtenus en réalisant différents défis et les livraisons sont “automatiques”.

L’idée de base reste assez sympathique (quoiqu’un peu redondante si le jeu dure 3 heures) mais, le principal problème, c’était le matériel. Un de nos talkies walkies a décidé de se lâcher ce jour-là en restant allumé en permanence sur le mauvais bouton. Et ce petit hic a un peu fait foirer le jeu. À partir de là, chaque groupe a évolué dans son coin, jouant à divers jeux (bombe, murder, phacochère, etc.).

Première réunion virtuelle édition 2021 (13 février)

Sur cette réunion, on a mis le paquet ! Près de 4 jours de préparation pour une réunion pareille, du jamais vu ! Et d’après d’autres sources, cette réunion était aussi très très très bien.

Il s’agissait d’une histoire dont vous êtes le héros interactive : Monsieur Faisoule avait piraté la Fédération Scoute pour bloquer toute communication entre ses membres, ces super-héros des temps modernes, pour qu’ils ne puissent pas contrecarrer ses plans d’invasions. C’était sans compter, cependant, sur l’équipe d’élite de Petigny qui a, encore une fois, réussi l’impossible et sauvé le monde.

Pour un petit aperçu, vous pouvez suivre le lien suivant :
https://view.genial.ly/603b814506cc940cfac3a5e1/presentation-demo-scoubalou

 

Je n’en dis pas beaucoup plus sur cette aventure car plusieurs louveteaux étaient absents ce jour-là et, en entendant ceux qui étaient présents en parler, ils étaient déçus de ne pas avoir pu y participer. Il y aura donc peut-être un remake de cette réunion pendant les vacances de Pâques.

Une cargaison perdue, dix de retrouvées ! (20 février)

Lors de cette réunion en présentiel, les bulles covid ont été redivisées en 3 petits groupes de 4-5. Ces petits groupes formaient des équipages de navires marchands revenant à bon port. C’est alors qu’est survenue une terrible tempête éparpillant les marchandises et les matelots des 3 différents navires en pleine mer.

La première partie du jeu avait pour but de retrouver toutes ces choses perdues en mer et, dans la seconde partie, les équipages devaient rallier le plus vite possible leur port respectif tout en évitant le plus possible les dangers dont regorge l’océan. Les gagnants de ce jeu étaient l’équipage qui revenait avec le plus de marchandises et le plus de pièces d’or.


Ce jeu était très dynamique et mêlait hasard et petites épreuves en tout genre. En plus de tout ça, le soleil était au rendez-vous. Il n’en fallait pas plus pour faire une réunion réussie !

Février : clap de fin (27 février)

L’histoire de cette dernière réunion de février suivait celle de la réunion précédente. Après avoir amené leurs marchandises à destination, les différentes flottes se sont alors fait pincer pour contrebande et toutes envoyer dans le pénitencier de Petigny.

La mission des différents marins était simple : ils devaient fuir la prison en amadouant, soudoyant et achetant les différents gardes de l’île. Sous forme d’un jeu de pistes à différentes zones, ce jeu dont le parcours faisait un peu plus de 4km aura connu quelques petites bourdes mais, le soleil étant toujours présent, l’ensemble de la journée s’est relativement bien passé.


Ceci conclut notre mois de février. On se retrouve sur le blog dans un mois pour retracer mars ! 😉

 

Bonne chasse,

Le staff loup !